La capacité thermique globale de l’installation est de 30MW (104MMBTU/hr), le combustible utilisé est du résidu de bois avec une humidité de 55%.

La liqueur noire est la liqueur de cuisson issue de la fabrication du papier kraft. Le but du projet était de déterminer la faisabilité de brûler ce résidu directement dans la chaudière à biomasse. L’analyse de cette liqueur noire a montré qu’elle a un véritable potentiel énergétique pour cette usine. Cependant, il était primordial de déterminer le meilleur scénario d’implantation de ce nouveau combustible directement dans le procédé existant.

Plusieurs scénarios ont alors été étudiés par BMA afin de répondre à ce besoin très spécifique.