Les fours de bouletage de l’usine consommaient de l’Huile lourde (HFO).

L’Industriel a exprimé le désir de passer à un combustible alternatif. Deux possibilités ont alors été envisagées par notre équipe : le Gaz naturel et l’Huile pyrolytique (RFO).

Afin de prendre une décision éclairée, BMA a établi les impacts d’une telle conversion sur l’approvisionnement, les performances globales, les émissions résultantes, ainsi que les modifications à prévoir aux installations, plus spécifiquement au niveau des brûleurs et des auxiliaires.

Un challenge particulier dans ce projet pour BMA : la détermination de l’impact sur la capacité des ventilateurs. En effet, un four de bouletage est un procédé complexe avec plusieurs ventilateurs qui fonctionnent en synchronisation les uns avec les autres. Une analyse des données de l’usine a permis de déterminer la marge disponible sur chacun des ventilateurs, pour les différents grades de produit.