« Le droit à l’eau potable et à l’assainissement est un droit de l’homme, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme »

Résolution des Nations Unies – 28 juillet 2010   

 

Ingenica apporte sa « goutte d’eau » en participant à un projet qui allie développement économique et amélioration des conditions de vie des populations locales.

 

A Limbé au Cameroun, en partenariat avec la SONARA, nos équipes réalisent une installation de traitements des eaux de process et des eaux pluviales polluées de la raffinerie.

A terme, ces infrastructures permettront de traiter les eaux polluées et les eaux pluviales grâce à deux filières de traitement en trois étapes (physique, physico-chimique et biologique) avant rejets des eaux traitées en mer dans le golfe de Guinée.

En complément, et en cas de fortes pluies, le bassin d’orage aura pour vocation de stocker les eaux pluviales avant traitement en différé pour diminuer les rejets.

La gestion de l’eau est souvent une problématique majeure pour les gouvernements. Le Cameroun, bien conscient de cet enjeu a lancé en 2006 une réforme sectorielle qui a vu la création d’une société publique de patrimoine, chargée de l’essentiel des investissements, la CAMWATER et d’une société fermière, la CAMEROUNAISE des EAUX.

Si seulement 26% des Camerounais ont un accès direct à l’eau potable, le traitement des eaux usées est également au cœur des préoccupations du gouvernement. (Source AFD).

L’installations de Limbé, dont la mise en route est prévue courant 2019, diminuera de façon significative la pollution rejetée dans l’océan.

Protéger les écosystèmes (faune et flore) et assurer la pérennité des métiers de la Pêche dans le golfe de Guinée; autant d’impacts positifs sur la vie quotidienne des Camerounais auxquels Ingenica est fière de s’associer.

#unitednations #sonara